Sanctuaires Mariaux

Dernier ajout : 12 juillet 2013.


  • Notre-Dame de Cheylat

    12 juillet 2013, par Simon Gauer
    Dans le village de Cheylat, dans extrême ouest du département, se trouve une chapelle qui abrite une Vierge romane auvergnate de majesté. Elle nous présente son divin Enfant qui, malheureusement, a aujourd’hui disparut avec les mains de sa mère. Cependant, cette Vierge est unique pour plusieurs raisons. Tout d’abord, malgré qu’elle soit du style roman, elle fut sculptée dans le bois longtemps après l’époque romane, probablement vers 1350 à la vue de son costume. Aussi, son visage est-il plus beau et plus expressif que ceux d’autres vierges de majesté. Ensuite, en en faisant le tour, on se rend (...)
    Lire la suite

  • Notre-Dame des Chazes

    12 juillet 2013, par Simon Gauer

    Dans les gorges de l’Allier, non loin du bourg Saint-Julien-des-Chazes, une chapelle solitaire avec de charmante ligne romane se dresse sur les bords de la rivière.


    Lire la suite

  • Notre-Dame de Chaumont

    12 juillet 2013, par Simon Gauer
    Dans le hameau de Chaumont, de la commune de Boisset, on trouve une petite chapelle de style roman, en bon état, réparée récemment. La première pierre fut posée le 21 juin 1814. La construction de la chapelle fut initiée par un sœur de Saint-Charles : sœur Benoîte Bourgeat qui sut trouver des aides financières auprès de famille charitables de Lyon. On y venait au mois de mai et lorsque quelqu’un mourrait.
    Lire la suite

  • Notre-Dame de Chassignolles

    12 juillet 2013, par Simon Gauer
    A l’entrée de Chassignolles, se trouve une chapelle. On prie la Vierge-Marie sur ce lieu depuis les débuts de la foi dans les environs, ce site aurait pris la place d’un lieu de culte païen. La Révolution française mis un terme au pèlerinage, mais il reprit après. Cependant, on y adorait une statue du XVIIIe siècle, car l’ancienne avait disparut. C’est en 1937 qu’on la retrouve : une Vierge reliquaire romane de majesté, une Vierge traditionnelle d’Auvergne. Encore à la fin du XXe siècle, on y venait en procession le 15 (...)
    Lire la suite

  • Notre-Dame du Chapelet

    12 juillet 2013, par Simon Gauer
    Historique Mazerat apparaît dans l’histoire en 1070, lorsque les moines bénédictins de la Chaise-Dieu y fondent un prieuré qui, pour eux, constituera plus tard une halte sur le chemin qui mène de la Chaise-Dieu à Chanteuges. Ce chemin s’appelait le « Chemin des pères ». Ce prieuré possédait un centre d’accueil pour les pèlerins ainsi qu’une chapelle, qui est aujourd’hui l’église du village. La statue C’est au cours du XXe siècle que l’on y découvre une statue de la Vierge, qui y fut soit oubliée, soit cachée. Cette statue de bois représente la Vierge Marie tenant dans son bras gauche l’Enfant Jésus. (...)
    Lire la suite

  • Notre-Dame des Champs

    12 juillet 2013, par Simon Gauer
    Le premier dimanche de mai, chaque année, on célèbre dans cette chapelle la Sainte-Vierge. Et à chaque fois, la petite chapelle est pleine à craquer. La chapelle fut construite par les habitants du hameau en deux semaines, elle fut bénie en 1960. La construction reflète de l’aide que la Sainte-Vierge a apporté aux habitants dont la foi l’a touché.
    Lire la suite

  • Notre-Dame de la Brequeuille

    12 juillet 2013, par Simon Gauer

    Le village de Brequeuille, de la commune de Mazerat-Aurouze, sur les anciennes terres du Seigneur de Flaghac, abrite une chapelle où se trouve une Vierge encore très priée aujourd’hui.


    Lire la suite

  • Notre-Dame de Bon-Rencontre

    12 juillet 2013, par Simon Gauer

    Grâce à saint Robert, le village de La Chaise-Dieu a toujours eu une grande dévotion pour la Vierge-Marie.


    Lire la suite

  • Notre-Dame de Bon-Secours - Vals-près-le-Puy

    12 juillet 2013, par Simon Gauer
    De 1313 à 1792, des religieuses Augustines se trouvaient à Vals-prè-le-Puy, dans un monastère dont l’église paroissiale d’aujourd’hui était la chapelle. Le couvent fut rebati en 1648 suite aux guerres de religion. C’est de cette époque que date la statue de la Vierge. Elle est du style de la madone du Puy avant la Vierge Noire, d’où le nom notre-Dame de Bon-Secours. La statue représente la Vierge et l’Enfant de manière assez particulière : Marie porte son enfant sur son bras gauche en le tenant à bout de bras. La Mère se penche pour donner son enfant, et celui-ci se donne mais pose sur Sa Mère un regard (...)
    Lire la suite

  • Notre-Dame du Bon-Secours - Chassagnes

    12 juillet 2013, par Simon Gauer
    Devant le parc du château, se trouve une petite chapelle abritant une vierge : Notre-Dame de Bon-Secours ou « Nudseiruna » pour les habitants des environs, ce qui signifie Notre-Dame du Noyer. On raconte qu’à Paulhaguet se trouvaient trois Vierges dans une petite chapelle. Un jour, deux d’entre elles désertèrent : la première alla se poser sur un buisson d’aubépine vers Salzuit, elle devint ainsi Notre-Dame des Grâces, l’autre choisit Chassagnes, à l’ombre d’un noyer. Quant à la troisième, on la plaça sur la façade de l’hôpital de (...)
    Lire la suite

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60


© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site