Accueil du site > Notre Evêque > Textes de Mgr Crepy > La pastorale des funérailles : pastorale de l’espérance

La pastorale des funérailles : pastorale de l’espérance

lundi 4 février 2019

Homélie de la célébration de la remise des croix pour les guides funérailles à La Providence le 31 janvier 2019. Textes du jeudi de la 3è semaine du temps ordinaire : He 10,19-25 ; Ps 23 ; Mc 4,21-25.

Il est sans cesse bon de nous laisser éclairer par la Parole de Dieu et de ne pas la mettre sous le boisseau ou sous le lit (cf. Mc 4,21).

Comment la Parole de Dieu rejoint-elle ce que nous vivons dans la célébration des funérailles ? La Lettre aux Hébreux nous exhorte : « Continuons sans fléchir d’affirmer notre espérance, car il est fidèle, Celui qui a promis. ». N’est-ce pas une des responsabilités que nous portons quand nous rencontrons une famille en deuil, avec des situations difficiles ou injustes face auxquelles notre espérance risque de fléchir ?

La Lettre aux Hébreux nous éclaire : « Grâce au sang de Jésus : nous avons là un chemin nouveau et vivant ». Notre espérance se fonde, se nourrit, se développe et se propose dans la plénitude de notre foi en Celui est mort sur la croix et ressuscité.

Bien sûr, comme le dit encore la Lettre aux Hébreux : « Soyons attentifs les uns aux autres pour nous stimuler à vivre dans l’amour et à bien agir. ». C’est ce qu’essaient de faire les équipes d’accompagnement des funérailles, dans la rencontre avec les personnes en deuil. Mais au cœur de cette compassion, de cette fraternité, de cette attention aux personnes, il y a le témoignage de notre espérance. C’est une espérance vivante, à la fois espérance en la résurrection et en l’amour de Dieu plus fort que la mort, mais aussi espérance que Dieu nous accompagne dans les moments douloureux de notre vie et qu’Il est à nos côtés quand le chemin devient difficile. L’amour de Dieu nous aide, à traverser les épreuves, en particulier celle de l’absence de l’autre quand la mort l’a emporté.

Témoins de l’espérance chrétienne, telle est votre mission, chers Amis, auprès de ceux et celles que vous rencontrez dans votre mission dans la pastorale des funérailles.

Et c’est ici que nous rejoint l’Evangile. Si nous ne cachons pas, ne taisons pas notre espérance, c’est parce que nous nous laissons éclairer par la Parole de Dieu. La Parole de Dieu est lumière pour nos pas, lampe sur notre route.

C’est la Parole de Dieu qui anime notre espérance, qui la nourrit, la fortifie. C’est la Parole de Dieu que nous essayons de faire découvrir aux familles quand, avec elles, nous choisissons les textes de la célébration. Ces textes de la Parole de Dieu expriment très concrètement notre espérance au cœur de notre foi. Il est bon d’essayer de faire résonner la Parole de Dieu dans les cœurs des personnes que nous rencontrons, de leur permettre de l’entendre et de raviver en elles un peu de confiance et d’espérance.

Finalement la Pastorale des funérailles est profondément une Pastorale de l’espérance où nous témoignons que le Christ est la Lumière du monde, celui qui Le suit peut sortir de ses ténèbres et s’ouvrir à une espérance qui éclaire sa vie.

Soyez, chers Amis, témoins de cette belle espérance chrétienne !

+ Luc Crepy
Evêque du Puy-en-Velay



© 2019 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site