Accueil du site > Vie chrétienne > Jeunes > Une communauté éducative attentive

Une communauté éducative attentive

par Pauline Béraud, directrice

lundi 27 août 2018, par AG

Lorsque les enfants rentrent l’enseignement catholique, dès la maternelle, les enseignants ont à coeur d’être au plus proche de chacun et prendre en compte ce qu’ils sont afin de personnaliser au plus près les parcours des élèves. En école, cela se dessine par la mise en place de la pédagogie différenciée, de projets, du questionnement sur les intelligences multiples, des méthodes pédagogiques variées mobilisant la manipulation, les travaux de groupes, individuels…au besoin l’orientation vers des dispositifs adaptés au rythme des enfants fragiles. L’autonomie des enfants est recherchée au travers des moyens mis en place.

L’école saint Joseph est une communauté éducative attentive à créer un climat bienveillant et un environnement sécurisant permettant d’accueillir chacun, jeune et adulte, dans le respect de ce qu’il est. Cette ambiance d’écoute, de confiance et de respect réciproque permet aux élèves de vivre leur scolarité avec plaisir et de s’épanouit au quotidien.

Notre communauté éducative a la volonté d’accompagner chaque élève dans la construction de son projet personnel : nous les aidons à avoir confiance en eux, à croire en leur avenir et en leurs réussites. Cette pédagogie est basée sur le fait que trop d’enfants sont laissés sur le bord de la route. Soit ils décrochent des apprentissages car ils sont en difficultés, soit ils s’ennuient car on ne leur propose pas d’activités suffisamment motivantes à leur stade de maîtrise des connaissances et aptitudes. Au début, des actions isolées ont été testées, qui nous ont confortées dans la certitude que « ça marche vraiment » Convaincues que le « jeu » en vaut vraiment la chandelle, c’est notre pratique entière, notre regard sur les enfants et sur les apprentissages qui ont progressivement changé. Avec le recul de quelques années de pratique, il s’avère que nos élèves obtiennent de très bons résultats au collège (bulletins des classes de 6ème).

Les enfants doivent maîtriser, à la fin de chaque cycle, (CE1 pour le cycle 2, 6ème pour le cycle 3), des compétences et des connaissances, Une véritable course de haies s’engage. Pour y arriver ils doivent franchir certains obstacles, les uns après les autres. Seulement, ce qui est un obstacle pour un enfant, ne l’est pas pour un autre. Il s’agit de proposer aux élèves une situation de départ qui va permettre de développer des savoir-faire, d’acquérir des connaissances, d’expliquer comment ils s’y prennent… Cette situation de départ est soit un problème à résoudre, soit une tâche complexe qui va mettre en œuvre des travaux dans différentes matières.

Nous proposons en classe, par groupe de besoin, des activités qui vont permettre de franchir un obstacle précis. Si toute la classe est concernée, tout le monde travaille sur le même point. Pour les obstacles qui ne concernent que certains élèves, des ateliers (jeux, manipulations, exercices) sont conduits en fonction des besoins. Ceux qui auraient tout acquis dès le départ expliquent leurs stratégies (comment ils font pour réussir) ou bien se voient proposer des activités différentes.

Lorsque tous les apprentissages sont menés, les enfants sont évalués à nouveau avec la même évaluation qu’au départ. On peut ainsi noter s’il y a eu progrès ou non. Chaque dispositif ne se concrétise pas par une production matérielle comme celle de la frise chronologique ou de la ville-maquette des mots. Un dispositif peut n’être qu’un chantier d’apprentissage (= connaître les nombres) Les enfants sont en action. Ils ne sont pas passifs. Ils ont conscience de leurs capacités et de ce qui leur reste à « apprendre » pour maîtriser ce qu’on attend d’eux. Leurs compétences personnelles sont mises en valeur.

La pédagogie Montessori

L’école Saint Joseph introduit également la pédagogie Montessori. Les enseignantes se sont formées ; du matériel a été fabriqué ou acheté et les élèves, de la Petite Section au CM2 découvrent progressivement cette pédagogie. De la mise en place des ateliers de manipulation en maternelle, de l’apprentissage de la grammaire au cycle 3, l’approche des grands nombres... divers sujets et compétences du programme sont abordés par la manipulation. La pédagogie Montessori, c’est avant tout mettre du sens derrière les notions et les concepts, apprendre l’autonomie, être curieux et avoir envie d’apprendre et de comprendre. Par exemple, la découverte des natures de mots passe par la manipulation de formes, facilitant ainsi la mémorisation et permettant de faire du lien entre les mots et leurs fonctions. La découverte des nombres et le passage aux dizaines, centaines, milliers est abordée avec du matériel tel que les bandes de couleurs ou les formes en bois.




© 2018 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site