Accueil du site > Notre Evêque > Textes de Mgr Crepy > Veillez ! Homélie pour le 1er dimanche de l’Avent

Veillez ! Homélie pour le 1er dimanche de l’Avent

lundi 4 décembre 2017, par HV

A l’occasion de l’Inauguration de l’ensemble paroissial Saint-Julien-de-Brioude, Mgr Luc Crepy a présidé l’Eucharistie en la basilique.

« Je le dis à tous : Veillez ! » (Mc 13, 37) En ce premier dimanche de l’Avent et en ce jour où prend corps l’ensemble paroissial Saint-Julien-de-Brioude avec ses 33 clochers, l’invitation du Christ est simple, précise et forte : « veillez ! » Pour vous tous, membres du nouvel ensemble paroissial, le Christ vous donne ainsi le programme à mettre en œuvre ensemble, pour que cette communauté chrétienne, qui naît aujourd’hui, vive pleinement sa mission. Ainsi, dans cette expérience nouvelle où il va falloir apprendre, à l’écoute de l’Esprit, à tisser des liens de communion entre vous, avec vos prêtres et avec ceux et celles qui ont accepté de prendre des responsabilités, vous ne partez pas sans savoir où vous allez, sans connaître le chemin à prendre dans vos différentes communautés locales. Le Seigneur vous dit : « Veillez ! » Gardez cette parole dans vos cœurs et quand, parfois, le chemin est peu rude, ne l’oubliez pas !

Pour nous tous, ce temps de l’Avent ouvre la nouvelle année liturgique et il est une invitation à nous réveiller et à nous rappeler – comme saint Paul l’écrit aux Corinthiens – que nous avons reçu de Dieu sa grâce qui ne nous fait jamais défaut et nous accompagne dans notre vie en Eglise : « Dans le Christ Jésus, vous avez reçu toutes les richesses, toutes celles de la parole et de la connaissance de Dieu. Car le témoignage rendu au Christ s’est établi fermement parmi vous. Ainsi, aucun don de grâce ne vous manque, à vous qui attendez de voir se révéler notre Seigneur Jésus Christ. » (1 Co 1, 5-7) Veiller, c’est sans cesse nous rappeler ce que nous avons reçu lors de notre baptême et raviver ce don de Dieu qui fait de nous ses enfants, nous lie au Christ et nous éclaire par l’Esprit Saint. Oui, il est bon chaque année, en ce temps nous préparant à célébrer la venue de Dieu parmi les hommes, de renouveler notre confiance en Dieu, car comme le dit encore Paul : « Dieu est fidèle, lui qui vous a appelés à vivre en communion avec son Fils, Jésus Christ notre Seigneur. » (1 Co 1,9)

Veiller, c’est aussi garder les yeux ouverts… les yeux de notre cœur… les yeux de notre foi, car le Seigneur vient à l’improviste et nous ne savons pas s’il vient au chant du coq, ou bien le soir ou à minuit (cf. Mc 13,35). Quand nous regardons nos propres vies et celles de nos communautés, nous voyons que le Seigneur est venu nous visiter, et souvent à des moments auxquels nous ne nous y attendions pas : lors de telle épreuve, lors de telle décision difficile à prendre, lors de tel évènement heureux … Si le Seigneur est déjà venu nous visiter, il vient encore aujourd’hui à notre rencontre et il nous faut lever les yeux et regarder. Il nous faut être vigilants pour accueillir sa venue afin qu’Il ne nous trouve pas endormis ! Oui, nous sommes tous appelés à être des veilleurs – et certains d’entre vous nous le rappelleront régulièrement – pour discerner l’Esprit du Christ à l’œuvre dans nos vies, dans nos communautés, dans notre monde. Les chrétiens, comme le levain dans la pâte, sont invités à être ces hommes et ces femmes qui, tout en ne fermant pas les yeux devant ce qui va mal dans notre monde, sont aussi capables de discerner toutes les lueurs d’espoir, les gestes d’amour, les mains tendues à l’autre… Oui, veiller, c’est jour après jour, accueillir, dans une foi vigilante, le Seigneur qui est venu, qui vient et qui viendra !

Veiller est finalement un acte de confiance : confiance en la présence de l’Esprit Saint en nos vies et dans nos communautés. C’est Lui qui garde nos yeux ouverts, rend vigilants nos cœurs et nous permet de discerner la présence du Christ à nos côtés. C’est Lui qui nous fait prendre conscience de l’amour du Père et nous fait dire : « Nous sommes l’argile, c’est toi qui nous façonnes : nous sommes tous l’ouvrage de ta main. » (Is 64,7). Veiller n’est pas un acte volontariste, où il faut absolument tenir pour tenir. Non, veiller c’est cette disponibilité, cette ouverture à l’action de l’Esprit Saint qui, peu à peu, transforme nos cœurs et nos yeux et nous rend sensibles à la présence du Seigneur parmi nous.

Puissions-nous, en ce temps nouveau, de l’Avent, devenir ces veilleurs qui se laissent guider par l’Esprit Saint dans notre vie personnelle, dans la vie de nos communautés, dans la construction du nouvel ensemble paroissial Saint-Julien-de-Brioude ! Puissions-nous ainsi préparer la célébration de la venue du Christ au milieu de notre humanité, afin que la fête de Noël soit, pour chacun et pour tous, un temps de renouveau et de joie !




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site